A Bas les Pantalons!

Depuis de nombreuses années, la société française est alertée sur les dangers cachés que poserait « le voile », qu’il soit intégral ou partiel. On nous a dit par exemple que ces attributs vestimentaires du prosélytisme invitent non seulement à l’extrémisme religieux mais aussi à l’oppression et à l’emprisonnement du corps, de l’esprit et de l’intellect des femmes qui les portent. Ces fringues du fondamentalisme représentent en effet des actes terroristes contre les regards lascifs de ces hommes bien français qui ont le droit de rendre les femmes mal à l’aise et de les réduire à des objets sexuels! Mais il existe un autre vêtement porté par les femmes qui est également dangereux mais beaucoup moins connu pour son caractère subversif par le public français : les pantalons.

Chaque jour à Paris, des centaines de milliers de femmes ont le culot de porter ces vêtements interdits, flagrante infraction à une loi de la République mise en place pour prévenir la débauche. Je vous parle de l’ordonnance policière de 1799 interdisant aux femmes le port du pantalon, toujours en vigueur malgré plusieurs tentatives pour la révoquer; la dernière datant de 2003, peu avant l’interdiction du « voile » islamique. Cette ordonnance oblige «toute femme désirant s’habiller en homme [à] se présenter à la Préfecture de police pour en obtenir l’autorisation » car on sait qu’il n’y a rien de plus dangereux qu’une femme qui porte la culotte… sauf peut-être une qui porte le voile au volant (à moins que ce soit une religieuse Catholique, et là, bien sûr il n’y a pas de problème!)

Mais est-ce que le gouvernement de Sarkozy va continuer à baisser son pantalon devant cette loi injuste? Ou bien va-t-il créer d’autres lois qui devraient nous sembler aussi injustes et ridiculotte? Par exemple, la volonté de Monsieur Le ministre Luc Chatel d’étendre la loi de 2004 pour interdire même aux mamans qui désirent chercher leurs enfants a l’école de porter le voile …ou bien d’autre signes religieux dits « ostentatoires» comme un haut-de-forme, mais en forme de croix . Chapeau! donc monsieur le ministre pour avoir encore une fois encouragé l’intolérance « sur mesure » avec une telle habileté !

Mais que dire des écoles privées catholiques qui reçoivent un financement de l’état qui vient, par exemple, des impôts payés par les défenseurs de la laïcité, les Athé-e-s et les Musulman-e-s… ? Faut-il que les « mères » qui enseignent dans ces écoles soient aussi dévoilées ? Et l’Alsace-Moselle, qui n’est pas soumise aux Loi Ferry de 1905, faut-il que l’éducation religieuse (le Catholicisme bien sûr) ne soit plus obligatoire dans ces écoles publiques?

Pas de pantalons, ni de voiles…. Faut-il donc, que les femmes qui souhaitent être françaises jusqu’au bout et qui désirent respecter tous les lois de la République restent toutes nues ?! On parle souvent de l’identité nationale et de l’importance d’avoir « intégré » les valeurs de la République et on entend les beaux discours de l’empereur dans ses nouveaux habits qui prétendent réunir, quand il est évident qu’il divise en opposant les français de « souche » contre les français « louches ».

Cette croisade pseudo-laïque contre « le voile » est de faire une belle jambe aux femmes qui méritent d’avoir le droit de penser par et s’habiller pour elles-mêmes! N’est-ce pas une véritable pantalonnade féministe (ou bien nationaliste) de faire semblant de vouloir libérer les femmes en les privant du droit de choisir ce qu’elles veulent porter et en quoi elles veulent croire?! Un Islam féministe n’est pas seulement possible, il existe déjà ! Le fait de porter un voile n’est pas forcement un signe de soumission ou d’ignorance mais c’est certainement un signe d’ignorance de présupposer ce fait. L’habit ne fait pas le moine, ni la soumise d’ailleurs !

Nina pour les Indivisibles

A lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *