Barack Obama démasqué par Marianne : c’est un faux Noir !

Si vous vous interrogez encore sur les raisons du phénomène Barack Obama, nous vous recommandons la lecture de l’article de Roland Hureaux, chroniqueur chez Marianne, qui propose d’intéressantes thèses * :
– « Obama n’est pas un vrai noir (…) sur le plan culturel ». Autrement dit, il peut vous sembler noir à première vue mais ne le jugez pas hâtivement : c’est une illusion d’optique ! Son comportement (de Blanc ?) démontrerait qu’il n’est en vérité pas si noir qu’il en a l’air … Quant à savoir comment se comportent les « vrais Noirs », mystère et boule de gomme !

– Fort de son expertise, le chroniqueur divise aussitôt les « Noirs » en deux catégories. Il y aurait d’un côté les descendants d’esclaves (les loosers) et de l’autre, les bons fils à papa du type Obama. En effet, ce dernier tiendrait de son père originaire du Kenya et descendant du peuple nilo-hamitique, « peuple fier et guerrier ». Ainsi, la vigueur dont il a jusqu’ici fait preuve au cours de sa campagne électorale ne serait en fait que le fruit de l’hérédité! Si ça ce n’est pas de l’analyse politique…

– Obama a le tempérament d’un chef! Il n’est pas de la même veine que ses concitoyens Afro-Américains car « Un chef Luo n’a rien à voir avec l’Oncle Tom, pas plus que les chants guerriers masaï avec les mélopées des cueilleurs de coton du Mississippi ». Ainsi les descendants d’esclaves, dont les ancêtres n’auraient pas manifesté d’instinct guerrier suffisamment fort au goût de Monsieur Hureaux pour résister à l’oppression, seraient génétiquement inaptes au commandement suprême ?? Tout s’explique, nous comprenons mieux pourquoi les Afro-américains sont encore aujourd’hui pour bon nombre au bas de l’échelle sociale américaine : c’est la faute à leur race!!

A cette brillante démonstration s’ajoutent des digressions dont on se demande par quel miracle elles ont pu trouver leur place dans un article censé présenter un candidat à la Présidence des Etats-Unis : d’une part l’analyse hasardeuse du conflit rwandais dont l’origine se trouverait dans l’appétit naturel de puissance des Tutsi et d’autre part les allusions racistes à une prétendue « internationale tutsi » (qui n’est pas sans rappeler les traditionnels délires paranoïaques antisémites autour de « l’internationale juive » …). Les sciences politiques? L’histoire et la sociologie? … Roland Hureaux est bien au dessus de ces vulgaires occupations de gratte-papiers !

Le site Internet Marianne2.fr, nous présente avec cet article le degré zéro de la chronique politique. Hureaux sous couvert d’une pseudo connaissance de certains peuples africains adopte une approche ethniciste pour expliquer l’ascension de Barack Obama qui – faut il le rappeler ? – est un Américain né aux Etats-Unis.

Bien entendu, il ne viendrait pas à l’esprit des Indivisibles d’accuser les ancêtres de Roland Hureaux d’être à l’origine de son manque de rigueur…

* Marianne2.fr, 13 Février 2008

Pour en savoir plus cliquez sur ces articles :

* L’article des Indivisibles en pdf
* L’article de Marianne2.fr en pdf

Pour en savoir plus cliquez sur ce lien:
http://www.marianne2.fr/Obama,-un-blanc-deguise-en-noir_a83684.html

A lire aussi...