Bleus sans commentaire…

Il semblerait qu’au pays des Lumières, celui des droits de l’homme et du citoyen, certaines âmes ne soient pas très éclairées quant à la lecture de l’actualité sportive. Pire, certains observateurs en font une interprétation complètement erronée au détriment des premiers acteurs concernés : les sportifs eux-mêmes.

Rappelons qu’avant d’être un ambassadeur de son pays à travers sa discipline de prédilection, un sportif demeure un citoyen avec des droits et des devoirs. Par conséquent quelque soit la nature de ses performances, il doit être respecté en tant que tel quelque soit sa religion, ses opinions politiques, et son origine.

Or ces dernières semaines, des personnes supposées être éclairées s’adonnent a un nouveau jeu : expliquer la défaite ou la victoire de nos athlètes sur la base d’un critère purement racial et géographique quitte même a les dénigrer. Pitoyable, lamentable, de la part d’un pseudo philosophe et des élites politiques qui ne brillent ici que par leur intolérance ! Ainsi a-t-on reproché aux Bleus en 2005 déjà d’être représentés par trop de noirs et en 2010 d’être des caïds, des racailles de banlieue. Si les joueurs ont failli au niveau du comportement et peuvent être critiqués pour avoir perdu sans la manière, en aucun cas ils ne doivent être critiqués pour leurs origines ethniques et nationales. Ce sont des Bleus sans commentaire!

A écouter ces donneurs de leçons, on devrait sélectionner les joueurs en fonction des quartiers dont ils sont issus, ou même de leur religion. Ainsi le joueur parfait serait blanc, catholique, issu des quartiers aisés, aurait fait l’ENA (surtout pas l’INF de Clairefontaine) et par-dessus tout maîtriserait l’imparfait du subjonctif. Il serait donc digne de gambader sur les pelouses du monde entier. Prenez garde françois françoises, des jeunes sauvageons issus du coté obscur de la force (en d’autres termes, de banlieue) envahissent nos terrains tous les dimanche matin, ils faut les bouter hors de France. Quelle aberration !Rappelons a ceux qui ont la mémoire courte que notre équipe de handball championne d’Europe, du monde et olympique est composé essentiellement de jeunes issus de quartiers populaires Que ce soit au hand ou au foot cette équipe est multiethnique a l’image de la population française, contrairement à l’Assemblée Nationale. Avis a bon entendeur salut !

Critiquer un citoyen sur son origine ethnique ou nationale c’est faire preuve de racisme purement et simplement, c‘est cet acte qui est a vomir Mr Finkielkraut.
N’en déplaise a certains la performance sportive résulte d’un ensemble de critères physiques, psychologiques mais également socio-culturels. Elle ne récompense que la crème de l’élite sportive, quelquefois le plus doué mais surtout le plus méritant. Lemaître, un autre jeune issu des quartiers populaires a battu le record de France et est passé sous les 10 secondes car il est sûrement plus doué techniquement que ses collègues et a accompli des progrès plus rapidement que les autres au même âge. Ronald Pognon l’ex recordman de France, également sous les 10 secondes devait il susciter moins d’éloges médiatiques parce qu’il est noir? Négatif,certes l’un est noir et l’autre blanc, mais les deux méritent le même respect!

Billy pour Les Indivisbles

Pour en savoir plus cliquez sur ces liens :
http://www.google.fr/#hl=fr&q=%22Christophe+Lemaitre%22+blanc&aq=f&aqi=&aql=&oq=&gs_rfai=&fp=2c524e4fd77f7d72
http://www.rue89.com/mouloud-akkouche/2010/06/20/foot-finkielkraut-et-les-11-racailles-155594

A lire aussi...