Boycott Guerlain – Acte II

BOYCOTT GUERLAIN – RASSEMBLEMENT LE 30 OCTOBRE

L’action collective menée le samedi 23 octobre 2010 avec plus d’un millier de personnes mobilisées, venues témoigner de leur indignation suite aux propos racistes tenus par Jean-Paul Guerlain (1), en présence de nombreuses personnalités dont Disiz, Cyril Hanouna, Aïssa Maïga, Maryse Ewanje-Epée, Mokobé etc. fut une réussite éclatante. Se sont également joints au collectif les travailleurs sans-papiers de la coordination 75, venus clamer “nous non plus on ne veut pas travailler comme des nègres”, rappelant ainsi à Jean-Paul Guerlain sa condamnation en 2002 pour avoir fait travailler des travailleurs sans papiers à Mayotte (2). Tous ont exprimé leur refus de la banalisation du racisme dans les médias français hexagonaux. Pour la plupart des participants, c’était la première fois qu’ils se mobilisaient contre le racisme. Pour tous, ça ne sera pas la dernière !

En effet, au vu de la politique de la porte close de la société Guerlain symbolisée par la fermeture exceptionnelle de leur boutique et maison mère sur les Champs Elysées, nous renouvelons notre appel à une action le samedi 30 octobre à 15h devant la boutique Guerlain au 68 avenue des Champs Elysées.

Ceci afin d’obtenir que :
1) la société Guerlain mette un terme à toute relation contractuelle avec l’intéressé et rende publique cette décision.L’éradication des propos racistes ne pourra s’opérer que par un rassemblement plus large, car au delà des seuls Noirs c’est l’humanité entière qui est touchée par ces propos abjects.
2) D’autre part, la société évoque dans son communiqué  » la culture, les valeurs et l’éthique de l’entreprise » qui « promeut la diversité ». Nous lui demandons de le prouver, en réalisant au sein du groupe LVMH propriétaire de la société Guerlain, un plan de lutte active contre les discriminations ethno-raciales. Car nous savons que par le passé la société Guerlain a su exploiter ladite « diversité » à bien peu de frais. Le succès des parfums Guerlain s’est construit grâce au travail de travailleurs noirs, et parmi eux des sans-papiers. Nier le travail des Noirs comme l’a fait M. Guerlain, c’est donc ajouter à l’insulte le mépris.
3) En outre, le mécénat faisant partie des activités de ce même groupe, nous lui demandons de financer, sous la direction de notre collectif, des actions d’éducation anti-racistes.

Dans le même temps, une démarche visant à internationaliser le boycott sera entreprise notamment outre-Atlantique.

Les Indivisibles ; Pluricitoyen ; Respect Magazine, Boycott Guerlain

Contact presse
contact@lesindivisibles.fr
+ 33 (0)6 19 87 23 22

(1) Le 15 ocotobre 2010, sur le plateau de France 2 Jean-Paul Guerlain a déclaré “Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin… »
(2) L’article du post.fr sur le travail des sans-papiers à Mayottehttp://www.lepost.fr/article/2010/10/16/2267183_quand-des

A lire aussi...