C’est celui qui dit qui l’est !

Je ne comprends toujours pas comment les Indivisibles peuvent être taxés de « racisme anti-blanc » alors même que la charte de cette association et les membres qui la composent sont profondément contre le racisme et toute autre forme d’intolérance vis-à-vis des différences physiques de chaque individus.

Je sais que cette expression de racisme « anti-blanc » est à la mode dans les milieux xénophobes, qui voient d’un mauvais oeil que les revendications des minorités visibles soient de plus en plus médiatisées et qui croient encore qu’une personne noire ne peut pas être française ou que Fatima parle mieux arabe que français, mais cela est tout de même grotesque de dire, en regardant le parcours de cette jeune association et de ses multiples discours, de considérer une seule seconde que son action tend vers un racisme « anti-blanc »!!!

Si la cérémonie des Y’A BON AWARDS fait dire à certains qu’il n’y a aucun noir dans le palmarès – c’est bien ce que sous-entend la critique de racisme « anti-blanc », c’est qu’ils n’ont rien compris au combat de l’association. Rappelons tout de même que l’objectif de cette soirée n’était pas de donner une leçon de morale mais bien de mettre en évidence des propos abjects tenus régulièrement dans les médias sans que personne ne s’en inquiète!!! Peu importe qui gagne un prix, qu’il soit bleu, blanc ou rouge, car ce qui chagrine c’est bien d’avoir de la matière pour organiser au moins 365 cérémonies par an!

Ainsi, personne ne s’est ému des propos ignobles de monsieur E. Raoult lorsqu’il comparait Le Raincy à Bamako avec une attitude pleine de sous-entendus répugnants, mais tout le monde s’est empressé de contester les propos racistes de Dieudonné. Nous sommes aussi là pour montrer l’inaperçu, la phrase qui passe comme une lettre à la poste sans que personne ne tienne compte du racisme latent de ces propos!

Qui de Dieudonné ou de M. Raoult a le plus de pouvoir sur les affaires citoyennes ? Qui est-il le plus important d’épingler ? Il y a effectivement des choix à faire et au jeu du « c’est celui qui dit qui l’est !  » – comprendre: Les Indivisibles luttent contre les discriminations mais en font eux-même – nous répondrons « toi-même ! ».

Et puis que signifie le terme « anti-blanc »? Que sous-entend cette expression? Que veulent dire les adeptes de cette tournure? Tout le combat des Indivisibles est justement basé sur cette réflexion:

Quand on est français, ça ne se voit pas!

GCM pour Les Indivisibles

A lire aussi...