Comment arriver à faire face au FN… alors qu’on adhère en bonne partie à ses idées ?

S’opposer au FN ne peut se faire sans s’opposer à son islamophobie. Voici le tract accompagnant la remise du Y’a Bon Awards à Caroline Fourest expliquant pourquoi elle n’est pas la bonne personne pour nous dire comment faire face au FN.

Ce texte s’ajoute aux témoignages de Myrto S. et Bader expliquant que l’action de remise de prix est devenue une micro-manif parce qu’elle a été empêché par la force et le refus du dialogue.

Nous vous recommandons Caroline Fourest, l’incendiaire qui crie au feu pour en savoir plus sur la « polémique » qui a suivi… Les Indivisibles

Y'a Bon de Caroline FourestL’éditorialiste Caroline Fourest est invitée à la Fête de l’Humanité pour débattre du thème « Comment faire face au FN ? ». C’est en effet une experte pour répondre à la question : “comment arriver à faire face au FN alors qu’on adhère en bonne partie à ses idées ?”. Nous lui remettons son prix Y’a Bon Awards 2012 des « Experts Chronikers », remporté à l’issue d’une cérémonie organisée par les Indivisibles, pour la prouesse d’avoir, lors de la convention “Egalité Réelle” d’avril 2011 du PS, assimilé le tournoi de basket féminin d’une association musulmane à but humanitaire pour la Palestine à de la ségrégation sexiste, intégriste finançant le terrorisme. Nous allons donc vous expliquer comment vous y prendre pour vous appuyer sur l’éditocrate Fourest pour récupérer à gauche les électeurs du FN. C’est très simple et ça ne requiert aucune forme d’antiracisme, bien au contraire. Alors suivez bien le guide et à vous les 18 % du FN !

Caroline Fourest, les antiracistes de gauche ne l’aiment pas, ça ne peut donc qu’être une brave femme !

Pour vos futurs amis de gauche ex-FN qui douteraient de l’engagement islamophobe de Caroline Fourest, rappelez qu’elle a mené la campagne pour la loi excluant les jeunes filles musulmanes portant le foulard de l’école publique en 2004. À ceux qui l’accuseraient d’être simplement une laïque de gauche, n’hésitez pas à dire haut et fort : C. Fourest ne s’oppose pas à toutes les religions à égalité, mais surtout à l’Islam en globalité car c’est une religion intégriste. Ainsi Alain Gresh, journaliste et ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique, n’hésite pas à la qualifier de « porte-parole de l’islamophobie « de gauche » ». À ceux qui la soupçonneraient d’être une dangereuse révolutionnaire gauchiste, rappelez que Pascal Boniface lui consacre un chapitre dans son livre Les Intellectuels Faussaires dénonçant les nouveaux chiens-de-garde qui sous couvert d’expertise intellectuelle ou de politiquement incorrect s’érigent en garants de l’ordre établi.

Caroline Fourest, La Marine lui doit tout je vous dis !

Aux fans inconditionnels de la Marine, rappelez que Marine Le Pen lui doit tout de même de lui avoir préparé le terrain au dévoiement de la laïcité à des fins islamophobes. C. Fourest n’est en effet, rien de moins, qu’importatrice de la thèse “Eurabia” de l’extrémiste de droite israelienne Bat Ye’or selon laquelle l’immigration arabe ourdit le complot d’islamiser l’Europe à des fins terroristes. C’est cette même thèse qui a inspiré le terroriste Anders Behring Breivik. Visionnaire, elle justifie, en novembre 2010, le maintien de dictatures bafouant les droits humains dans les pays arabes sous prétexte qu’ils seraient trop religieux pour mériter la démocratie. Elle est même désormais l’ennemie numéro 1 de la démocratie naissante en Tunisie ! C’est encore elle qui, bien avant Marine Le Pen, introduit le débat sur les « prières de rue » dans un éditorial paru dans le Monde. En décembre 2011, toujours dans le Monde, elle argumente contre le droit de vote des résidents étrangers aux élections locales.

Caroline Fourest, si vous n’êtes pas avec elle, vous êtes contre elle !

Vos camarades de gauche ne sont pas convaincus par cette stratégie d’adopter le racisme pour pouvoir face au FN ? Pas de panique. Dans un premier temps, arborer un vernis de légitimité antiraciste “Vu à la télé” en citant les prises de position de Caroline Fourest contre le FN et Marine Le Pen. Malgré cette ruse, vos camarades ne sont toujours pas convaincus ? Aux grands maux, les grands remèdes, prenez exemple sur Caroline Fourest quand elle est acculée. Calomnier votre principal opposant ! Rappelez-vous comment à la suite de la nouvelle de sa victoire aux Y’a Bon Awards en mars dernier, elle avait notamment calomnié la journaliste féministe Rokhaya Diallo, co-fondatrice de l’association antiraciste Les Indivisibles, de “salaud”, de membre d’une mystérieuse nébuleuse maléfique indigéno-ramadano-bonifacienne et sous-entendez que c’est qu’une jalouse qui rêve de “lapider” la blanche colombe Caroline.

Bader

A lire aussi...

1 Réponse

  1. Sayd dit :

    Merci pour cette article, vous dites ce que je n’arrive pas à exprimer.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *