Eva Joly, une nouvelle ennemie du peuple

Il est temps de regarder la réalité en face. L’UMP ne court plus derrière le FN, l’UMP et ses députés les plus anonymes l’ont dépassé. Le parti présidentiel donne le «la» des thèses les plus xénophobes, en défendant une «certaine idée de la France» débarrassée de toute influence étrangère.
Lire la suite sur Slate.fr

A lire aussi...

2 Réponses

  1. kriss dit :

    Elle assure trop Eva Joly, il faudrait le duo avec Mélenchon, et on serait (peut être) débarrassé de cette mafia au pouvoir…

  2. lamme dit :

    oui mais apres?
    quelles solutions a cela
    a force d en parler on en a fait des gens respectables
    la tendance est au light l histoire du fn devraient etre enseigne a l ecole afin de se premunir de ce fleau
    le racisme ne connait pas de parti ni de frontiere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *