Finkielkraut et « l’accent beur » : je l’ai attrapé, vous me donnez des cours particuliers ?

Le 23 janvier dernier, invité à s’exprimer lors d’un petit-déjeuner organisé par l’UMP, l’essayiste Alain Finkielkraut a regretté que certaines personnes, notamment dans les banlieues,aient « un accent qui n’est plus français ». Peuchère ! Parce qu’il n’y aurait aucun accent en France ?

Réaction de Briac Chauvel, membre de l’association Les Indivisibles

C’est pas de ma faute, monsieur Finkielkraut, si j’ai attrapé l’accent beur. Moi, je suis un Français d’origine ethnique normale, mais comme vous dites, wesh, on est non seulement envahi par l’accent beur, mais aussi par toutes les autres parlures pas normales.

Lire la suite de l’article sur : leplus.nouvelobs.com

A lire aussi...

5 Réponses

  1. Serge dit :

    Pourquoi s’en prendre à Finkielkraut? L’accent des banlieues est pratiquement toujours synonyme de mauvais français (fautes de conjugaisons, mots mal choisis ou inventés, vocabulaire minimal). Et il est souvent voulu et « travaillé » par certains. On ne reprocherait pas l’accent à quelqu’un qui s’exprime normalement, précisément, dans un bon français.

    • Briac dit :

      Merci de votre passionnante contribution, Serge. Je suis malheureusement obligé de constater que vous heurtez le « bon français » à plusieurs reprises dans votre message. C’est fâcheux. L’usage que vous faites du terme « synonyme » est galvaudé. Il est peu recommandé de démarrer une phrase par « Et », car il s’agit d’une conjonction de coordination (souvenez vous d’Ornicar…). Enfin, il est curieux d’introduire du conditionnel dans une proposition principale et le présent de l’indicatif dans la subordonnée relative. Dois-je en conclure que vous avez appris à écrire en banlieue? Pourquoi vous en prenez-vous ainsi à ce « bon français » dont vous faites l’éloge ?

  2. InternetDev dit :

    Finkielkraut parle Français, mais les phrases qu’il construit avec , sont d’une autre langue qu’on peut appeler : La Xénophobie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *