Hallali sur Mohammed Al Ligounis

« Né à Versailles le 9 janvier 1961, Xavier Dupont de Ligonnès fréquente avec ses deux sœurs les bonnes familles et les établissements catholiques de la ville. Comme dans d’autres foyers versaillais, le poids de la religion est fort chez les Ligonnès (…). Leur bonheur est classique mais solide. »
Extrait du portrait de Xavier Dupont de Ligonnès publié le 27 avril sur le site du Figaro

Et si Xavier Dupont de Ligonnès avait été de confession musulmane ?

Mohammed, 50 ans, marié et père de quatre enfants, d’origine nantaise, est toujours en cavale. Depuis que les corps des membres de sa famille ont été retrouvés sous sa terrasse, l’enquête avance, de nouveaux éléments apparaissent.

Mohammed Al Ligounis surfait sur des sites islamistes, sur lesquels il postait des appels à la guerre sainte. Sa femme Fatima, très pieuse, travaillait pour une mosquée, probablement financée par des fonds étrangers, et donnait des cours dans une école religieuse, sans doute une pouponnière de futurs kamikazes. Soumise à son mari, elle avait sûrement été contrainte à ses différents investissements religieux. Si elle ne portait pas le voile, c’était peut-être par calcul de son mari, pour ne pas attirer l’attention sur des activités forcément louches. Cet homme autoritaire et violent, comme c’est souvent le cas chez les musulmans, s’était en effet investi dans des activités paravents.

Mohammed avait contracté des dettes importantes. A ce stade de l’enquête, on ne sait rien, mais on fait des hypothèses : lié au milieu du banditisme et des dealers, surreprésentés parmi les membres de sa communauté, il aurait pu vouloir prendre la fuite suite à des menaces reçues – ces gens là n’hésitent pas à s’entre égorger ; ou impliqué dans la préparation d’attentats avec AQNI (Al Qaeda Nantes Islamique), il aurait eu des divergences sérieuses avec les organisateurs ou dernière hypothèse, affrontant une grave crise conjugale, probablement liée au fait qu’il battait son épouse, elle aurait demandé la séparation. C’est donc un crime d’honneur, coutume barbare qui choque notre civilisation.

Mohammed, criblé de dettes, était polygame. Fausses déclarations au fisc, impôts pas payés, mais allocations touchées pour ses nombreux enfants… C’est un homme qui pour des raisons exclusivement culturelles avait un problème avec le féminin, on le voit bien. Ce problème de la polygamie trouve ici une illustration tragique, mais chaque jour en France, des musulmanes sont battues, humiliées, tuées. Elisabeth, Laure et d’autres grandes intellectuelles ont lancé une pétition « Liberté pour les femmes musulmanes ». Pour les libérer de l’abominable joug masculin auquel elles sont toutes, sans exception, soumises, à défaut d’espérer un jour pouvoir civiliser leurs bourreaux !

Claude et Brice, soutenus par leur ami Nicolas, ont annoncé hier plusieurs mesures : fermeture de tous les sites musulmans en ligne, de toutes les écoles privées musulmanes, expulsion de tous les hommes musulmans, interdiction de la polygamie officielle ou officieuse. On espère que grâce à ces lois, les femmes brimées retrouveront leur liberté et leur dignité, pour que Fatima ne soit pas morte pour rien, que son drame fasse avancer toutes les autres, et que plus jamais des enfants ne soient tués par leur propre père au nom de convictions religieuses insolubles dans la laïcité.

Neijma pour Les Indivisibles

A lire aussi...

1 Réponse

  1. 23 mai 2011

    […] dans la laïcité.Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur le lien suivant : Hallali sur Mohammed Al Ligounis.Share Tags :islamophobie, Les Indivisibles, Xavier Dupont de Ligonnès Découvrez des articles […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *