Hum, ça sent le coq grillé !

Eh ! La Marche des fiertés Lesbiennes, Gays, Bisexuelles et Trans (LGBT) est pour bientôt. Pour se mettre en bouche, l’affiche annonçant cet évènement convivial a été rendue publique. Cool !

Oh ! Mon Dieu, qu’elle est belle ! Sur fond bleu-gris un coq majestueux bombe le torse en direction du Nord, les épaules délicatement recouvertes par un magnifique boa rouge ! Ça va être chaud ! Notons que le texte vers lequel pointe le bec de l’animal est éloquent « Pour l’égalité en 2011 je marche, en 2012 je vote! »
C’est étrange mais l’association des couleurs bleu-gris/rouge/blanc, le coq et le message font penser à tout autre chose qu’une fête arc-en-ciel ! On dirait plus un appel à un rassemblement à tendance ultranationaliste, non ? Le coq, c’est l’emblème gaulois. Combien de fois va falloir dire que les gaulois ne sont pas les ancêtres de tous ceux qui peuplent ce pays ? à moins que ceux-ci ne soient pas invités… Non, quand même pas ! Qui oserait ?

Ben, je sais pas, mais l’InterLGBT ((coordination nationale des associations Lesbiennes, Gays, Bisexuelles et Trans)) en charge de la Marche regroupe 60 associations qui n’ont aucun pouvoir décisionnel sur ce coup-là. Attention ! Comprenez bien, ces associations ne font que partie de l’InterLGBT. Pas plus ! Ah vous n’êtes pas au fait des pratiques démocratiques du nouveau millésime : tu es membre mais tu décides pas ! Donc 60 associations mais pas de décideurs. Ben oui, parce que si elles avaient du pouvoir, elles auraient décidé, tu vois, et là, c’est pas le cas… Tu me suis?… Quant à consulter les asso LGBT anti-racistes, ben, l’Inter n’y a, tout bonnement, pas pensé. C’est fou !

Choquée par le message « subliminable » de l’affiche festive, pourtant censée « interpeller un large public » d’après le porte-parole de l’InterLGBT Nicolas Gougain[2], et, ce malgré le temps clément, l’orage a grondé dans la communauté LGBT ! Et, c’est alors que l’arc-en-ciel commençait à perdre ses couleurs éclatantes que l’Inter a décidé de retirer l’affiche. Mais pas parce qu’elle était perçue comme raciste. C’aurait pas été « correct » de le reconnaître ! Ben, quand on est lesbiennes, gays, bi ou trans, on peut jamais être raciste, c’est évident ! On est forcément super, hyper, vachement et complètement ouvert-e-s d’esprit ! Sinon, comment accueillir la liberté des moeurs sexuelles des uns et des autres, ce devrait être tout bonnement IM-PO-SSI-BLE !

Pourtant le collectif Lesbiennes of color (http://www.espace-locs.fr/) avait dénoncé le caractère raciste de l’affiche… Mais, c’était sans compter sur le fait qu’en France le racisme, c’est très années 80, quoi ! Ben ouais, c’est passé de mode, today ! Et puis, de toutes façons, si l’InterLGBT avait justifié le retrait de l’affiche pour racisme, elle aurait été contrainte d’amorcer une sérieuse éducation à l’antiracisme auprès des associations qu’elle fédère et ça, franchement, comment le faire entendre à des progressistes, qui se considèrent au TOP de l’ouverture? Ceci étant, j’ai quand même noté d’y être le 25 juin à la Marche, et vous ?

Tess pour Les Indivisibles

A lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *