Il était un sprinter blanc…

Double exploit, pour ne pas parler de miracle: un blanc, français de surcroit, vient de passer sous la barre des 100 mètres et rejoindre des homologues noirs américains essentiellement (et un autre français, mais noir lui, donc ça compte pas trop : Ronald Pognon) dans la courte liste des hommes les plus rapides du monde ! Aucun mérite pour les coureurs noirs puisque c’est dans leurs gênes! Ils exécutent un geste mécanique! Mais un blanc, normalement constitué pour l’école et les bonnes notes, à la rigueur pour le tennis, le water polo, l’équitation ou la danse classique, ça c’est fort! Aller se frotter ainsi à un sport dominé par les noirs, héritage ancien de la chasse qu’ils pratiquent encore aujourd’hui, de la lutte pour la survie en milieu hostile, il faut de l’audace ! Il mériterait un double salaire, une double médaille … A moins qu’il y ait triche et qu’il ait lui-même des ascendants noirs, ou qu’il souffre de la maladie de Mickaël Jackson, mais malheureusement on ne peut pas vérifier, ça ne se voit pas… D’ailleurs on ne se souvient déjà plus de son nom : l’Histoire retiendra juste qu’un blanc a couru le 100 mètres en moins de dix secondes. Ah, mémoire sélective…Il n’est déjà plus qu’une couleur de peau qui court vite! Mais comment expliquer une telle rapidité ?
Son chronomètre est d’autant plus historique qu’il n’a fait l’objet d’aucune discrimination positive : pas de rognage du nombre de mètres à parcourir, pas de faux départ autorisé pour pallier au « handicap » qu’est sa couleur. Pas de pièges tendus à ses adversaires pour les ralentir dans leur course… Comment l’expliquer ?
Non, rien, hormis une opiniâtreté, une volonté, un acharnement dont seuls sont capables les plus grands sportifs… Lemaître va t-il montrer la voie, transmettre le bâton (de témoin) avec autant de fougue qu’il a cru en son rêve ! Peu importe la couleur du coureur, c’est celle de la médaille qui compte : or, argent ou bronze.

Pour en savoir plus cliquez sur ces liens :
http://www.lequipe.fr/Athletisme/breves2010/20100712_111544_lemaitre-s-est-fait-un-nom.html
http://www.liberation.fr/sports/0101646257-christophe-lemaitre-blanc-comme-l-eclair
http://www.lemonde.fr/sport/article/2010/07/09/christophe-lemaitre-devient-le-premier-sprinteur-blanc-sous-les-10-secondes-sur-100-m_1386138_3242.html

A lire aussi...