J’adhere !

Merci les indivisibles d’être là ! Un peu de bon sens, d’intelligence et d’humour !
Je voulais vous faire part d’une chose qui me choque tout les jours : l’emploi, dans les médias du mot ‘dérapage’ pour qualifier des propos complétement racistes de tel ou tel personnes publiques. Je trouve ça abjecte. Un ‘dérapage’, à priori, est quelque chose qu’on ne controle pas. Et ces gens qui tiennent des propos racistes le font en toute conscience. C’est vraiment réduire l’impact, la gravité de leurs propos. Arghhh ça m’énerve rien que d’en parler, tiens !
Bon, continuez le bon travail ! On a besoin de vous.

A lire aussi...