Lapsus

Oh ! La méprise ! Tout le monde se trompe en pensant que Nicolas Sarkozy parle des populations roms et tsiganes. Quand M. le président évoque :
« ces voitures que ne pourra pas se payer un homme ou une femme qui travaille dur* »
il parle bien sûr des voitures des membres du gouvernement. Il évoque aussi le sort difficile des français vivant dans « des campements où tout le monde vit avec le RMI **». Il va s’en dire qu’il regrette cet état de fait et mettra toute son énergie à améliorer les conditions de vie desdits campements.
Quand Paul Girot de Langlade***, bien connu de l’association Les Indivisibles évoque « des gens qui vivent d’escroquerie et de rapine**** (…) je n’ai pas de tendresse particulière pour ces gens-là», il dénonçait déjà, prophétique, en 2002, le feuilleton médiatique qui fait les choux gras des journaux: Woerth et Bettencourt. Nous non plus, nous n’avons ni tendresse, ni pitié.

Lorsque Brice Hortefeux, évoque les 300 camps illégaux qui doivent être démantelés en trois mois et précise qu’il y aura «deux démantèlements par semaine en province» sur l’antenne de RTL, on peut penser à une blague.
En effet, la loi Besson de 2000 impose aux communes de plus de 5 000 habitants de créer un terrain d’accueil pour les groupes nomades.
Les préfets, selon l’article 3 de la loi, peuvent remplacer les communes qui n’appliquent pas la loi en aménageant les terrains et en prenant en charge les dépenses de fonctionnement.
Qui sont les préfets sinon l’émanation de l’Etat en région. Qui est Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, sinon le chef des préfets ? Plutôt que d’aménager les terrains, on préfère les déblayer.
Reprenons ici la phrase de Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP : « Il y a ceux qui regardent la vérité en face et qui agissent. Il y a ceux qui comme toujours se voilent la face. *****»
Il est dommage que vous preniez les français pour plus bêtes qu’ils ne sont. Effectivement personne ne se voile la face. Personne n’est dupe. Les roms sont cette fois-ci les bouc émissaires tout trouvés : Depuis 2007, après les musulmans et les immigrés, les tsiganes vont faire les frais des errements du gouvernement, d’absence de solutions à la crise, du feuilleton Woerth. A des conditions de vie dramatiques dont personne ne s’inquiète s’ajoute un racisme d’état******, une stigmatisation assumée, justifiée par quelques comportements délinquants et généralisée sur toute une population déjà en souffrance.
Mesdames et messieurs du gouvernement, considérez-vous comme chanceux. Si vous étiez jugé avec la même sévérité, il n’en resterait plus un pour gouverner le pays.

* Nicolas Sarkozy suite à la sortie raciste de Paul Girot de Langlade en 2002 http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/2136014001028/declaration-controversee-du-prefet-du-vaucluse-a-propos-des-gens-du-voyage.fr.html

**idem

*** http://www.cettefrancela.net/volume-1/recits-/article/paul-girot-de-langlade

****Paul Girot de Langlade en 2002, à propos des gens du voyage http://www.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/2136014001028/declaration-controversee-du-prefet-du-vaucluse-a-propos-des-gens-du-voyage.fr.html

*****http://www.lepost.fr/article/2010/07/29/2168072_roms-il-y-a-ceux-qui-regardent-la-verite-en-face-et-agissent-et-ceux-qui-se-voilent-la-face-frederic-lefebvre.html

******Affiche de la SNCF stigmatisant les roumains http://www.rue89.com/2010/02/22/dans-le-ter-une-affiche-sncf-qui-stigmatise-les-roumains-139887

Penda Diouf pour Les Indivisibles

Pour en savoir plus cliquez sur ces liens :
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/quand-les-gens-du-voyage-font-deraper-les-politiques_909172.html

A lire aussi...