Lauréat d’un Y’a Bon un jour, sur un siège éjectable pour toujours !

Et de trois ! Décidément, il ne fait pas bon être primé au printemps par un « Y’a Bon ».

Après Eric Zemmour, viré du service public, Robert Ménard, viré de RTL, Bruno Larrebière vient de démissionner de toutes fonctions exécutives au sein du groupuscule d’extrême droite « Les Identitaires ».

Les Indivisibles font donc coup double à cette occasion, puisque Mr. Larrebière avait énoncé dans l’émission « Ménard Sans Interdit » :

« Je me demande s’il n’était pas plus facile de circuler en 1940 sous occupation Allemande que de circuler à la Goutte d’Or un vendredi». Pour ce grand moment de télévision, cliquez ici.

Robert Ménard qui est, lui aussi, devenu très récemment persona non grata du côté de la station de la rue Bayard … un hasard du calendrier très certainement !

Mr. Larrebière va peut-être rejoindre un auvergnat célèbre à l’Elysée afin de préparer la campagne présidentielle de 2012 pour le candidat Sarkozy ?? Ce ne serait que justice !

Retrouvez les gagnants de la dernière cérémonie des Y’ A Bon Awards qui s’est déroulée le lundi 23 mai au Cabaret Sauvage. Cliquez ici pour deviner aussi qui seront les prochain-e-s viré-e-s des chaînes publiques/ministères/rédactions/maisons d’édition/radios.

Gilles Sokoudjou pour les Indivisibles

A lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *