Letsmotiv.com – 25 février 2009

En pleine organisation des Y’a bon Awards, Rokhaya Diallo et Noria Belgherri prouvent que le militantisme peut se pratiquer avec le sourire, sans perdre de son efficacité.
Les maux ont la parole.

A lire aussi...