Pour que cette société arrête de faire semblant

Je suis française, je suis NOIRE, diplômée et on vient de bien me le faire comprendre à travers une gifle magistrale de la société V******E.

Retraçons les faits, Jeudi je suis en entretien téléphonique avec un chargé de recrutement qui est très enthousiaste, mon profil lui correspond et me convie à des entretiens avec le responsable commercial de la structure et les chargés du recrutement en visio conférence pour la semaine prochaine.

Ci-joint la description du poste tel qu’indiqué sur le site :

"De formation Bac + 2, vous bénéficiez idéalement d’une première expérience professionnelle similaire, vous êtes reconnu pour votre sens relationnel, votre curiosité et votre capacité d’anticipation. Vous maîtrisez les outils informatiques bureautiques Pratique d’un anglais professionnel.
Poste ouvert aux personnes en situation d’handicap."

J’ai les compétences exigées à priori, le profil correspond, mon niveau de diplôme est au dessus de ce qui est demandé, mon expérience également, je pars confiante!

Comme convenu, lundi, je me rends à l’entretien, entrevue avec le responsable commercial, puis vient l’heure de la visio conférence avec les chargés du recrutement, et là patatras, dès qu’elle me voit, léger mouvement de recul de la dame. Je ne veux pas être déstabilisée mais déjà intérieurement, je me dis que c’est plié, je fais quand même l’entretien en donnant tout, mais malgré tout j’entends cette petite voix qui me souffle « te fatigues pas ma chérie, la messe est dite » et de l’autre côté, j’essaie de me persuader que c’était juste un mauvais tic et que la paranoïa ça suffit !

Apres tout ça, on vous rappelle pour vous donner la réponse à votre candidature… La semaine passe, je pense à mon entretien et je me dis que la réponse ne peut pas être négative, c’est exactement ce que je faisais dans mon ancienne boîte, mais cette voix toujours là, insistante, limite qui me donne des maux de tête.

Et là, je reçois l’appel tant attendu, vous comprenez je m’y voyais déjà, et puis c’est NON, pauvre fille, tu aurais dû t’en douter que tu ne rentres pas dans le moule, voilà ce que je me suis dit pendant qu’il me débite son discours pour m’expliquer cette fin de non recevoir ! Les raisons de leur refus : je n’ai pas assez d’expérience dans le milieu de l’assurance, mon niveau d’anglais ne leur convient pas alors qu’en aucun cas cela a été un critère de sélection lors de l’entretien. Mais comme je l’ai expliqué au recruteur, les tâches d’une assistante commerciale restent les même que vous soyez dans l’assurance, dans l’énergie, ou dans un bureau de contrôle. Apres tout se joue sur votre capacité à prendre possession de votre poste et , à vous adapter au secteur en question. « Mais pourquoi, est ce que j’insiste ?  Je suis pitoyable… » me disais-je intérieurement tandis qu’il conclut « écoutez merci de votre appel, au revoir. ».

Apres coup, en analysant tout ça, je ne peux pas m’empêcher de me sentir frustrée, parce que je suis en face d’un racisme primaire, qui ne dit pas son nom, où vous n’avez aucune preuve tangible si ce n’est ce sentiment que votre couleur de peau dérange. J’ai juste envie de pousser un coup de gueule pour que cette société arrête de faire semblant !

Alors j’ai décidé dès le lendemain de raconter ma mésaventure, et eu cette espèce de rage animale qui m’a assailli et donné envie de dire que notre société française vit dans une espèce d’hypocrisie tellement néfaste. Je ne sais pas si je préfère d’entrée de jeu que l’on me dise que mon profil ne conviendra pas ou si on doit continuer cautionner ce genre de pratiques, je pense qu’à choisir, je ne préfère, ni l’un , ni l’autre, mais est-ce qu’il faut pour autant continuer à se comporter de la sorte ?

Mon message s’adresse à tous les chefs d’entreprises en France, juste pour attirer leur attention sur ce problème qui voudrait que la couleur de la peau d’une personne prime sur ses compétences.

En conclusion, il y a pire dans la vie, les choses ne sont pas simples, mais ce qui est sûr c’est qu’on avancera jamais si les compétences des personnes ne priment pas sur les histoires de discriminations! La preuve après tout je réussi à relativiser et me dire que tant pis pour eux, ils auront raté l’occasion d’embaucher une personne super motivée et surtout bien dans ses bottes, ce genre de situation me rend plus forte.

Ines SY pour les Indivisibles

A lire aussi...

7 Réponses

  1. Davon dit :

    Un témoignage assez peu surprenant. En refusant les statistiques, la France a une attitude hypocrite face au racisme latent de ce pays.

    Note: Vous devriez faire une relecture du témoignage et l’éditer (beaucoup de répétions copiées-collées).

    • Bader dit :

      Le récit devrait être surprenant, justement ! Et choquant ! Il faut tout de même saluer l’initiative prive par Inès de témoigner et ne pas rester dans le silence qui pèse lourd sur ce problème de discriminations.

      Note : Le témoignage a été nettoyé des redites.

  2. fauste kpenou dit :

    Bonjour à tous et à toutes…! Je riais aux larmes en lisant l’aventure de Inès… éh bien oui, bravo pour le coup de gueule ! Hypocrisie politique, institutionnelle, économique… Pour la faire courte, il m’est arrivée EXACTEMENT la même chose il y a 3 ans environ, avec une société de traiteur dans le 78.
    Pour vous conter les faits (rapidement):
    De retour d’Afrique, après 1 an, je me suis remis à chercher du travail dans mon domaine pro., traiteur événementiel exotique. J’envoie pendant 2 semaines, des tonnes de cv par email, je ne fais que ça du matin au soir, avec méthode via un annuaire pro que j’ai… et là surprise… le patron de la (petite) société me téléphone, en personne, pour me donner rendez-vous. J’exulte ! enfin mes efforts ont payés… je me rend au rdv avec mon scooter. J’arrive et déjà, à la réception, je sent bien que la personne qui me reçoit, tout en étant aimable, tic un peu… Moi aussi, je me dis : mais non calme toi ! arrête ton stress…! le boss arrive enfin, jeune dirigeant dynamique… il me reçoit (a-t-il été prévenu? stop la parano…! lol !), bref, 2 heures d’entretien, il me dit que mon profil colle pile-poil avec tout le blabla habituel, tu parles ! J’ai monté ma boite et j’ai excercé ce métier pendant onze ans… ! GAG ! Bref, moi aussi je me met à y croire… 3 jours, 1 semaines, puis 2, puis 3, puis 6 se passent sans nouvelles aucunes… J’vous jure… ! rappelez-moi le nombre de chômeurs en France déjà ? Là j’appelle pour savoir ce qui se passe… la 1ère ritournelle tombe, avec les fêtes de fin d’année… ils avaient pas trop le temps, ok, je vais pas être c….. ! Janvier ! la nouvelle année démarre ! j’espère en être ! espoir! espoir! 7 semaines, puis 8, puis 9, là je me dis que ça suffit, il me faut une réponse… et là PATATRA… la super CLAQUE ! à l’autre bout du fil, il (le boss lui-même) me dit qu’il aurait pris pris un fils de… à l’essai… et M…. ! c’est pas vrai ! me faire poireauter tout ce temps pour rien ! BON SANG ! Assumer les gars… si c’est ça être patrons, je comprends pourquoi la France, ce pays qui est aussi le mien, se porte aussi mal et souffre de tous ses maux ! Mais bon, il faut savoir rebondir… La déception passée… C’est grâce à un ami, que je travaille aujourd’hui comme indépendant dans l’immobilier. L’année 2011 a été un bon cru pour moi ! si 2012 est du même tonneau, je n’aurai pas à me plaindre de ma reconversion et de mon NON-recrutement ! LOL ! L’espoir fait vivre et nous permet de tenir le coup…!

  3. fauste kpenou dit :

    Juste pour finir, c’est bien notre président qui, il y a 5 ans, a dit qu’il ne pouvait y avoir de discrimination à l’embauche…? La plus mauvaise blague de l’année, je le crains ! surtout quand, nous, les minorités visibles, nous l’expérimentons tous les jours… Ne devait-il pas y avoir sanctions d’ailleurs où ça en est…? Qui sont les signataires de la Charte contre les discriminations initié par Claude BEBEAR ? Dans encore deux siècles, les changements auront peut-être euent lieu et peut-être qu’il y aura un président noir en France… ! Douce France…!

  4. Duval Olivier dit :

    c’est hélas vrai que notre société est hypocrite! et c’est un français « de souche » ( même si je déteste ce terme qui ne veut rien dire) et un historien qui le dit ! et pourtant, voilà près de 280 ans que l’on est français en vertu du droit du sol ! C’est Henri III qui a promulgué l’édit qui crée ce principe. Luttons encore et toujours contre les discriminations et, je suis sûr qu’à la fin cette juste cause triomphera.

  5. Gonzague le chomeur dit :

    Disons, que gonzague le sait bien, et aujourd’hui il suffit de faire un entretien cadre, pour sentir la fébrilité.

    Plus celle de vous expliquez que vous ne correspondez pas,
    mais qu’un noir sachant est complexe dans le cortex du corpus imaginaire!!!

    Alors finalement, de ce fait, il n’y a pas de doute que l’essentialisme est un mode et que finalement sans statistiques,well, c’est la pratique en sous mains….

    Alors, plutôt que de dire que l’accès au postes de responsabilité, et j’imagine tout un tas d’autres que j’ai connus, disons la force est de laisser l’impression que cela est une question de confort;

    Mais dernièrement, j’ai pu comprendre dans des entretiens collectifs, que finalement quelqu’un qui venait d’un pays avec profil caucasien, dans tout les cas passerai devant.

    Donc plus de corrélation avec la nationalité, mais l’ethnie.

    Alors je pense que des processus de rupture d’altérité vont se produire.

    Je pense qu’un cap a été passé, qui permet de comprendre que la mécanique est a présent a son plus fort.
    En ce qui me concerne, après un temps pour l’intemporaliser sur le net et ainsi permettre a ce que l’histoire ne soit pas faite par ceux qui le pratique, auxquels cas, tout va bien.

    Et croire que cela changera, lorsqu’il s’agit d’une question d’altérite, c’est croire a un mythe.

    Alors plutôt je crois que le monde par contre dépend de ce que vous faites sur le net, donc les langues importantes pour construire ailleurs.

    Je vous propose de le vivre, car la rupture d’altérité est un concept que l’on subit, ou que l’on anticipe et les langues permet ceux ci. C’est pourquoi si j’avais un conseil, il faut voyager, vous comprendrez votre citoyenneté!!

    Une petite chanson pour illustrer les propos.

    Je suis moins sur la question de la division, mais le monde est et sera bien plus enrichissant, sachant ce que produira les années a venir.

    Alors plein de lucidité, si vous vous engagez a faire des études supérieurs (en particulier ceux qui passe pas par le chemin de base) ou par votre ethnie, le monde a l’avantage de ne pas vous renvoyez a l’image de votre interlocuteur, mais a la capacité du monde aujourd’hui ou vous aurez simplement a mesurer ce qu’est la citoyenneté.

    Mais le voyage, c’est le rêve.

    Et surtout, vous aurez l’armure qui vous permettra de sortir de l’inéluctable.

  6. Gonzague le chomeur dit :

    Juste pour te dire si tu es dans la relecture des posts.

    Au niveau langue, je suis un chef, et je peux voir la peur en face de moi, de tel manière qu’ils ne me testent jamais et lorsqu’ils le font ils disent » vous êtes polyglotte!!

    Mais cela ne change rien, mais j’aime la fébrilité, car aucun ose le faire…

    Juste dans un cabinet, mais honnêtement, j’en rigole.

    Alors ne t’inquiète pas sur cette question ,car c’est du vent et lors même de tests avec « ceux qui ont les grandes écoles » c’est encore plus rigolo, car le polyglotte a de cela que la vision du monde et les efforts renvois a la prétention de celui qui croit que son école lui donnerai des clefs.

    Alors entre nous, pour ce qui concerne les langues franchement le niveau est a l’égal du temps que passe les gens dans ces pays, en dehors de la communauté Française du coin. Et généralement, lorsqu’ils maitrisent la chose, ils sont souvent hors France, ou avec un langue éco, mais j’aime le sentiment que tu peux avoir, moi je l’ais a chaque fois et cela m’amuse beaucoup.

    (Ils comprennent que la vérité de la société Française est a l’égale de ses discriminations. Et ayant passé des entretiens a l’étranger, c’est encore plus fort, car tu prends conscience, que c’est du racisme institutionnel et imprégné dans l’altérité.

    Donc rien de possible pour toi, il faudra attendre un changement sur plusieurs générations. Question de format.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *