Pourquoi la presse française a t-elle tant de mal avec « 12 Years a Slave »?

Dimanche avait lieu la cérémonie des Oscars 2014. Steve McQueen a fait l’exploit d’obtenir la récompense du meilleur film pour son excellent Twelve Years a Slave. Le Figaro n’a pas manqué de saluer cette victoire mais, comme l’a souligné cet article du Huffpost Maghreb, Steve McQueen est devenu, aux yeux de la rédaction du Figaro, un « réalisateur d’origine noire ». What?

 

 

Cela n’a bien-sûr aucun sens. Ce film aura fait couler beaucoup d’encre mais malheureusement pas assez sur son contenu et encore moins sur le rapport de la France avec l’histoire de l’esclavage. En effet la presse française semble éprouver des difficultés à parler du sujet. Il n’y a pas si longtemps, on pouvait lire en manchette du journal gratuit 20 Minutes « un film coup de fouet ». Cette formule, peut-être anodine pour certains, montre à quel point un crime contre l’humanité peut être minimisé avec quelques mots d’esprits.

 

Mariquian, des Indivisibles, a trouvé la formule pour en parler.

[…] Distribuer quantités d’un « gratuit » qui s’égare entre sévices corporels et unes de choc nous rappelle à quel point le sujet demeure dérangeant. Je sais, pour une fois que l’on parle enfin de ce crime contre l’humanité, à quoi bon râler ?

Bon, je vous le dis tout de suite avant la levée de bouclier. Je me fiche du politiquement correct. Je n’ai pas à me positionner par rapport à ceux qui ont la même couleur que moi. Ni à expliquer comment s’adresser à eux pour ne pas éveiller leur sensibilité qu’on dit être « à fleur de peau ». Je n’attends de vous nulle repentance ou compassion aussi larmoyante que feinte. Ce dont je vais vous parler ne relève que du droit d’exister. En somme, le minimum vital pour une République Indivisible. […]

Lire la suite de « Une de « 20 Minutes » sur « 12 Years a Slave » : ne pas y voir du racisme est un privilège » sur Le NouvelObs

Edit : Visité le 4 mars 2014 à 21h29, le Figaro a discrètement modifié l’article et Steve McQueen est redevenu un « réalisateur noir ».

 

A lire aussi...

1 Réponse

  1. Alain dit :

    Vous auriez mis quoi en « une » du 20 minutes ?une réponse !

    « …Je n’attends de vous nulle repentance ou compassion aussi larmoyante que feinte. »

    Tiens donc ! préjugés raciaux ou racisme « ordinaire » (rien à attendre de ces gens-là) ?

    Que viens faire « l’islamophobie » dans votre article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *