Revue de presse suite aux accusations du Courrier de l’Atlas d’Octobre

Cette revue de presse fait suite à un dossier intitulé sur de prétendues « dérives de l’anti-racisme » paru dans le numéro d’octobre 2011 du Courrier de l’Atlas, magazine destinée à la communauté maghrébine en France. Ce dossier rédigé par Yann Barte et Hanane Harrath s’en prend notamment aux Indivisibles et à Rokhaya Diallo mais plus largement aux intellectuels et mouvements antiracistes politiquement indépendants ((parmi eux, l’Alliance Noire Citoyenne, le Parti des Indigènes de la République, Esther Benbassa, Pascal Boniface, Pierre Tévanian et Vincent Geisser)). Ce dossier pousse même l’absurdité jusqu’à attaquer des organisations féministes et LGBT ((TumulTueuses et Panthères Roses)). Rokhaya Diallo, notre membre fondatrice et vice-présidente, est n’est rien de moins qu’accusée, et l’association avec elle, accrochez-vous bien, d’être complaisante avec le révisionnisme, l’antisémitisme, le racisme anti-blanc, le sexisme, et l’intégrisme islamiste. Ces accusations sont à la fois mensongères, violentes et graves, surtout venue d’un magazine communautaire.

Voici une revue de presse des articles qui ont répondu à ce dossier :

  • Presse : les dérives du Courrier de l’Atlas : «On ne peut, en effet, que s’interroger, sur l’intérêt d’un tel dossier, alors qu’un mouvement populaire, prônant des réformes au Maroc, tente de faire entendre sa voix, non sans difficulté, dans la vague des révoltes arabes, et que nous sommes, en France, à quelques mois de l’élection présidentielle, et où nombre d’associations antiracistes craignent une recrudescence des dérapages racistes.»
  • Antiracisme & humour : Chroniques d’un (long et pénible) voyage dans le désert journalistique de l’Atlas : «Ce mois-ci, Le Courrier de l’Atlas nous gratifie d’un « dossier » sur les « dérives de l’antiracisme » dans lequel un certain Yann Barte, se présentant sous la fonction de « journaliste » dresse un petit bestiaire des mouvements antiracistes de France. Et comme il y a de tout dans l’antiracisme, l’auteur nous aide à faire le tri entre les bons et les mauvais. Qu’il soit salué ici pour cet édifiant travail qui, à n’en point douter, risque de lui valoir les foudres du pouvoir et de la bien-pensance.»
  • Antiracisme : Eric Zemmour, qu’est ce que tu fais au Courrier de l’Atlas ? [Satire] : «Tout le monde s’interrogeait sur le devenir d’Eric Zemmour, l’omniprésent chroniqueur-journaliste, après qu’il ait été viré de l’émission « On n’est pas couché ». Ne cherchez plus, je viens de le retrouver à la tête de la rédaction du mensuel Le Courrier de l’Atlas. Un dossier éloquent de bravoure et de parler-vrai sur « les dérives de l’antiracisme » a été publié dans le numéro d’octobre.»
  • EXCLUSIF ! Le PIR a infiltré la rédaction du Courrier de l’Atlas : «La conférence de rédaction d’aujourd’hui est consacrée à la préparation du dossier spécial « Les arabes, les noirs et les musulmans qui luttent et qui sont autonomes politiquement sont nos ennemis ici, et là-bas ». La réunion est placée sous le Haut Patronage de sa Majesté le Roi Mohamed VI.»
  • Courrier de l’Atlas : flous et erreurs grossières : « Demander l’égalité entre blancs et noirs, entre personnes de religions différentes suppose qu’on reconnaisse leur « droit à la différence ». L’égalité des droits ne doit pas être subordonnée à l’identité des personnes. Il y a déjà celles qui ne peuvent pas changer d’apparence physique, et on comprend mal pourquoi, par exemple, juifs et musulmans devraient devenir catho-laïques pour avoir l’égalité des droits. La liberté individuelle, c’est celle de marquer sa différence, ou de vouloir être semblable aux autres.»
  • Forum Débat sur Beur FM : « Dérives de l’antiracisme, dénonciation légitime ou manipulation ? » (MP3) [audio:http://www.beurfm.net/IMG/mp3/PAD_Rediff_Forum_Debat_12_10_11_Derives_de_l_antiracisme_denonciation_legitime_ou_manipulation.mp3]

Malgré les nombreuses critiques loin de se dédire, la rédaction du Courrier de l’Atlas, dirigé par Naceureddine Elafrite et Yasrine Mouaatarifpersiste à accuser «les luttes antiracistes aujourd’hui [dont les notres, ndlr] se sont détachées des valeurs universalistes pour tomber dans la défense d’identités spécifiques qu’elles contribuent à construire et à renforcer.». Ce à quoi notre charte réponds déjà puisque nous y affirmons qu’«on peut librement faire le choix de revendiquer haut et fort son héritage familial et culturel afin de lui donner une place dans son identité comme on peut faire le choix se de composer une identité singulière détachée de ses origines culturelles et/ou géographiques».

Les Indivisibles

A lire aussi...

1 Réponse

  1. 28 octobre 2011

    […] de l’antiracisme» du Courrier de l’Atlas du mois d’octobre 2011. Lisez la revue de presse sur le sujet pour plus […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *