Vous reprendrez bien un peu de couscous (Royal ?)

Ne ménageant pas ses efforts en pleine course pour les primaires et les présidentielles de 2012, Ségolène Royal a choisi la ville de Montpellier, et plus précisément le quartier de la Paillade, pour affirmer qu’elle est « la candidate du peuple », mais aussi la candidate des « Frêchistes » mis injustement à l’écart ». George Frêche, le « Dreyfus » du PS, a pu compter sur Royal pour réhabiliter sa mémoire. Et oui…Ce saint homme n’avait rien à se reprocher : il trouvait bien avant la FFF qu’il y avait trop de « noirs » dans l’équipe de France.

A Montpellier, sur ses terres, Royal entretient avec grandeur son héritage : 700 personnes rassemblées dans une salle chauffée à bloc (Comme Frêche les aimait)…Tout est réuni pour faire de cette tribune, un instant fort de légitimité et de crédibilité en direction de l’électorat populaire quand… des protestataires font irruption. Parmi eux, des femmes issues du quartier, d’origine incontrôlée et voilées, l’invectivent à coup de « Ségolène casse toi ! la paillade n’est pas a toi ! « . Ségolène ne se laisse pas démonter et reconnaît là sa chance de briller comme son héros l’avait fait avant elle. Elle répond aussitôt : « Je ne veux pas laisser le champ libre à des intégristes qui n’ont pas leur place dans la République. (…)Ces gens ne feront pas la loi dans les quartiers de la république française ».

C’est qu’elle est forte la Royal, elle n’a pas besoin de connaitre le motif de leur manifestation. Voile = Intégrisme. Pourquoi perdre son temps à engager le débat avec elles ? Ca, c’est bon pour d’autres interlocuteurs : des syndicalistes, des travailleurs menacés de licenciement, des agriculteurs dont elle aurait voulu comprendre la « colère saine », des anti-guerres cheveux au vents même !…mais des femmes voilées…sérieusement ? Que pensez-vous apprendre de neuf de ces pauvres femmes forcément soumises et envoyées en Cheval de Troie de la République ? Ce qu’elles veulent, on ne le sait que trop alors inutile de le leur demander. On ne les traitera pas en citoyennes égales aux autres car nous sommes en démocratie, c’est bien cela madame Royal ? Elles veulent imposer aux femmes de France l’excision, la lapidation et les taches ménagères. C’est tout !!

L’électorat populaire est aujourd’hui aussi composé de population musulmane ou de culture musulmane (et oui, va falloir s’y habituer au bout de la x génération!) et l’intelligence politique voudrait que votre souhait de capter celui-ci vous oblige à prendre en compte les revendications de l’ensemble des personnes qui le composent (et oui même les femmes, et même les femmes voilées dont vous souhaitez faire des indésirables) et à comprendre une fois pour toutes que le port du voile n’est pas synonyme d’intégrisme. Les événements de la Paillade démontrent malheureusement que le mépris et l’orgueil sont encore légion en direction de cette population. Après ça, ne vous étonnez donc pas de la crise de la représentation en politique!

Noria et Adil pour les Indivisibles

A lire aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *